Shortness of Breathe - PAH

Le souffle court ?

Vous avez le souffle court après un effort important ?
Voire même après des efforts légers qui demandent normalement peu d'efforts, comme monter les escaliers ?
Et vous n'avez aucune idée de ce qui pourrait en être la cause ?
Dans ce cas, cela peut être le signe d’un problème sous-jacent. En effet, l'essoufflement n’arrive jamais par hasard.

Ne restez pas sans réponse : vous méritez de tout savoir.

Asthme
Surpoids
Manque de forme physique
Anémie

L’essoufflement peut avoir de nombreuses causes

À gauche, vous pouvez voir des causes fréquentes de l'essoufflement.

Mais considérez également : la crise de panique, les maladies pulmonaires chroniques telles que la BPCO (due au tabagisme, par exemple), la cicatrisation des poumons (fibrose pulmonaire), l'insuffisance cardiaque, l'embolie pulmonaire, le cancer du poumon, les maladies rares telles que le déficit en alpha-1 anti-tripsine, la FPI, la mucoviscidose, l'hypertension (artérielle) pulmonaire.

Remarque : cette liste n'est pas exhaustive !


Il n'est pas facile de déceler l'origine de vos symptômes ou de découvrir la gravité de la cause. Vous ne voyez pas de cause directe à votre essoufflement et cela vous inquiète ? Il est dès lors préférable de consulter un médecin.

Cela peut vous aider de lister vos plaintes par vous-même :

Sachez également que l'essoufflement peut s'accompagner d'autres troubles

L'essoufflement peut survenir seul, mais il peut aussi être accompagné d'autres troubles. Soyez donc particulièrement attentif si vous souffrez également d'autres désagréments tels que : toux (persistante), lèvres et peau bleues, pression ou douleur dans la poitrine, vertiges ou évanouissements, douleurs articulaires, fièvre, transpiration excessive, respiration sifflante, rythme cardiaque rapide ou cœur battant (palpitations), fatigue, gonflement des chevilles/des jambes, gonflement de l'abdomen.

Remarque : cette liste n'est pas exhaustive !

Vous méritez de tout savoir

Préparez votre visite chez votre médecin.
Remplissez le questionnaire ci-dessous pour identifier vos symptômes et apportez-le lors de votre consultation comme base de discussion :

Obtenir de l'aide

Votre médecin généraliste vous posera très certainement un certain nombre de questions basées sur le questionnaire. Une évaluation standard de votre état de santé général sera également effectuée. Votre médecin peut effectuer les examens suivants : mesurer votre rythme cardiaque, prendre votre tension artérielle, écouter votre cœur et vos poumons avec un stéthoscope et mesurer votre poids.

Ensuite, le médecin peut décider d’effectuer une analyse de sang, une mesure de la saturation, une spirométrie et/ou un électrocardiogramme.

Sur cette base, une explication a peut-être déjà émergé. Si la situation n'est toujours pas claire, le médecin peut effectuer (ou faire effectuer) des examens complémentaires. Parfois en collaboration avec un pneumologue ou un cardiologue.

Dans tous les cas, il est important que vous sachiez tout sur la cause de votre essoufflement et que vous vous sentiez bien.
En cas de doute, assurez-vous d’obtenir toutes les réponses.


Avec le soutien de :


Abréviations: BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), ECG (électrocardiogramme)


Références

[1] Palange P & Rohde G, ERS Handbook of Respiratory Medicine, 2019, 856p.

[2] Budhwar N & Syed Z, Am Fam Physician. 2020; 101(9): 542-548.

[3] Galiè N. et al., Eur Heart J. 2016 Jan 1;37(1):67-119.

[4] Asthma + Lung UK, Breath Test, disponible sur https://breathtest.blf.org.uk/ (dernière consultation le 25 juillet 2022).



Logo