Santé mentale

Santé mentale

Vivre avec une maladie chronique, notamment avec l’HTAP, peut avoir des répercussions sur le bien-être émotionnel et la santé mentale d’une personne.
[1]

Il est tout à fait normal de ressentir des sentiments de doute, de solitude et/ou d’isolement, ou éventuellement un sentiment de frustration, voire de colère. Nous avons chacun notre propre expérience et la façon dont nous nous sentons peut fluctuer et changer au fil du temps.

La recherche a montré qu’un grand nombre de personnes atteintes d’HTAP est diagnostiqué avec de l'anxiété et/ou une dépression

[2]
- Or, ceci peut avoir un impact immense sur la qualité de vie.
[3]
[4]
[5]

Par conséquent, dans le cadre des implications plus globales du diagnostic d’HTAP, il est absolument essentiel de prendre en charge la santé mentale.

mental-health

Pour aider à garder votre santé mentale sous contrôle, voici quelques conseils utiles:

icon

Parlez à un professionnel de la santé:

  • Il est important de vous adresser à un professionnel de la santé si vous présentez des symptômes indiquant une santé mentale défaillante, même s’ils sont légers. La prise en charge précoce et la prévention sont essentielles, car elles peuvent vous fournir des stratégies d'adaptation qui vous permettront de gérer et d'améliorer votre santé mentale le plus précocement possible.
  • N’oubliez jamais que la santé mentale fait partie de la santé et du bien-être dans leur globalité. Aborder ces questions lors des rendez-vous médicaux est tout à fait judicieux - il est d'ailleurs probable que votre professionnel de la santé ait déjà traité des patients ayant des besoins similaires.
icon

Adressez-vous à votre association locale de patients:

  • Étant donné que les signes et symptômes d’une mauvaise santé mentale peuvent passer inaperçus, il est important de tenter de communiquer avec vos amis et votre famille pour leur faire comprendre vos émotions et vos besoins, afin d'assurer que vous bénéficiez d’un soutien optimal
  • Si vous exercez un emploi, envisagez de parler à votre employeur et à vos collègues afin de les informer sur l’HTAP et ses répercussions ; ils pourront ainsi vous soutenir dans le cadre de votre travail
  • Adressez-vous à un groupe de patients pour connaître les aides disponibles : le groupe peut vous fournir des ressources ou disposer d’un système local proposant une aide psychologique, p. ex. une ligne téléphonique de support en santé mentale
  • Essayez de trouver un système de soutien proposé par des patients souffrant de la même maladie que vous. C’est une manière différente d'entrer en contact avec d'autres personnes qui ont un parcours similaire au vôtre, et cela peut vous aider à vous sentir moins seul(e), plus connecté(e) et plus soutenu(e)
icon

Le régime alimentaire et l’exercice physique:

  • Discutez avec votre médecin traitant de ce qui est possible ici et de ce qui est le mieux pour vous. Ils se feront un plaisir de vous conseiller à ce sujet.
icon

N'oubliez pas : vous n’êtes pas seul(e).

N'oubliez pas : vous n’êtes pas seul(e). Gardez toujours à l’esprit que vous n’êtes pas seul(e) : bon nombre de personnes - atteintes ou non d’HTAP - ont été confrontées à des problèmes de santé mentale. L’important est que le problème de santé mentale soit reconnu et traité en priorité dans le cadre de votre prise en charge globale afin d’obtenir les meilleurs résultats de santé possibles.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page « Bien vivre avec l’HTAP ».

References

Guillevin L, et al. 2013 Understanding the impact of PAH on patients' and carers' lives (v1.0)
Vanhoof J et al, Journal of Heart and Lung Transplantation, (2014), (v1.0)
NHS (2019), Overview-Clinical depression, disponible à l'adresse: at: https://www.nhs.uk/conditions/clinical-depression/
NHS (2019), Overview-Generalised anxiety disorder in adults, Available at: https://www.nhs.uk/conditions/generalised-anxiety-disorder/
Yorke et al. Eur Respir J 2014 (v1.0)
Logo